Fallait la faire, c'est the place to be en ce moment... merci les billets coupe-file car il y a un monde de dingue (2h30 de queue) Une fois à l'intérieur et malgré le monde on profite des tableaux. Au Grand Palais les salles sont  spacieuses et on a la possibilité de prendre un peu de recul (pas comme à Jacquemard-André)

"une femme seule dans un cinéma, une autre nue assise dans un fauteuil, une maison au milieu de nulle part, un phare dans le ciel, un baeau échoué, une ville déserte, la lumière du soleil découpée par la fenêtre..."  Cette phrase résume bien la jolie balade que l'on fait à travers l'oeuvre de Hopper. 

Ce que j'aime chez Hopper c'est son harmonie colorée de rouge, de jaune, de bleu, de gris. Je trouve aussi ses gravures magnifiques. Mais sinon peu de tableau me procure une réelle émotion.

IMG_4021 IMG_4022